Administration

Discours de Lionel de Cala, maire d'Allauch

"Je serai un maire qui défend Allauch, sa qualité de vie et son environnement."

Publié le

 

 

Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Merci !

Oui je tiens à vous remercier toutes et tous pour votre présence, ce matin sur cette magnifique Place du Docteur Joseph Chevillon, Place de l’Eglise ô combien symbolique, au cœur du village d’Allauch.

Cette place où il est de coutume de voir le Maire remettre les clés de la commune au Président du Comité des Fêtes lors de la Saint-Jean.

C’est ici aussi que des centaines de personnes se voient retransmettre le déroulement de l’office lors de la Messe de Minuit, à Noël, devant notre église Saint-Sébastien.

Et tant d’autres événements qui ont rythmé, qui rythment et qui rythmeront encore à l’avenir notre centre historique, vous savez que j'y suis attaché.

Les moments que nous vivons aujourd’hui constitue un moment fort et chargé d’émotions, pour moi, pour l’Allaudien que je suis tant à titre personnel  que pour l’ensemble de mes proches, de mes parents et de tous ceux.... c'est l'émotion qui prend le dessus....et de tous ceux qui me font l’amitié́ et l’honneur de m’accompagner depuis des mois, parfois des années, avec le seul objectif de servir l’intérêt de notre commune, celui de l’ensemble des Allaudiens. Je les en remercie.

Je tiens à remercier bien naturellement toutes les Allaudiennes et les Allaudiens qui nous ont très largement soutenus dans le cadre ces élections municipales en nous accordant près de 60% de leur suffrage.

C’est à la fois un grand honneur mais aussi une grande responsabilité pour les 6 années à venir.

Car Allauch, vous le savez mieux que personne, n’est pas une commune comme les autres. J’ai à cœur de préserver notre village à l’avenir. Je serai un maire qui protège, qui défend notre commune, sa qualité de vie et son environnement.

Je les remercie pour la confiance qu’ils ont ainsi accordée plaçant les espoirs dans une équipe composée avant tout d’Allaudiens qui ont fait le choix de s’engager dans la vie locale pour la première fois.

Ensemble, nous poursuivrons plusieurs objectifs : faire d’Allauch une commune prête à relever les défis de demain tout en restant fidèle à son histoire et à son identité. Faire d’Allauch une commune qui maîtrise son avenir au sein d’une Métropole toujours plus large.

Notre village, je le pense et je pense que vous êtes d'accord avec ça,  se trouve à un tournant de son histoire. Il est indispensable de mettre un coup d’arrêt à une urbanisation excessive et à ses conséquences qui pèsent sur notre cadre de vie : circulation saturée, densification immobilière, hausse des effectifs dans les classes de nos enfants… et j'en profite pour saluer le Conseil municipal Jeunes qui se trouve juste derrière moi. On peut les applaudir !

Nous apporterons des réponses concrètes pour conserver la ceinture verte qui nous protège encore de l’étalement urbain marseillais.

Améliorer la sécurité, revitaliser nos noyaux villageois, prêter une attention particulière à nos ainés, mettre l’accent sur la petite enfance en assurant une place en crèche à chaque petit allaudien et toujours mieux accompagner nos enfants de l’école jusqu’au baccalauréat.

Nous nous y emploierons dès aujourd’hui.

Plus que jamais, les communes auront un rôle à jouer, un rôle clé, ces prochains mois. Il s’agira notamment de gérer les conséquences de la crise sans précédent que nous avons traversée.  D’ici à la rentrée, nous renforcerons les moyens attribués aux lieux d’accueil de la petite enfance aussi bien dans les crèches, les centres aérés, les écoles, le collège et le lycée pour faciliter l’accueil de tous les enfants dans le respect des nouveaux protocoles sanitaires. Il faut être capable aussi d’accompagner la reprise de toutes les activités municipales ainsi que celles de nos associations. Il faudra renforcer les priorités du Centre communal d’actions sociales, notre CCAS, pour aider les Allaudiens qui ont connu des difficultés particulières pendant la crise. Enfin, il faudra aussi soutenir nos commerçants de proximité, restaurateurs, PME, TPE avec l’aide de la Chambre de commerce.

Allauch doit être une commune protégée et prête à faire face à toutes les crises grâce à une équipe engagée avec l’appui du personnel municipal.

Notre présence, ce matin,  sur la place de notre village constitue pour moi un véritable symbole. Le symbole d’un retour du Maire et de son équipe municipale au cœur de notre commune.

Je veux retrouver une vraie proximité. Je serai un maire présent, à l’écoute, disponible pour tous les Allaudiens. Je serai engagé à 100%.

J’en ai pris l’engagement, je rétablirai dès ce matin, le bureau du maire au cœur du village, ici même, dans le bâtiment administratif, au plus près des agents municipaux.

Et dès que cela sera possible, nous réintègrerons l’Hôtel de ville historique, bâtiment bien connu qui se situe à ma droite, où nous pourrons également célébrer les mariages comme cela s’est fait durant des décennies.

Pour mettre en place ces mesures et notre projet, je m’appuie sur une équipe que j’ai voulue représentative de notre commune.

Une équipe municipale cohérente, unie et déterminée au service d’un projet à la fois ambitieux et réaliste. De la jeunesse, de l’expérience, des compétences, beaucoup de sagesse j'espère, et avec cette volonté d’accompagner ce renouvellement à l’image des assesseurs qui ont procédé au dépouillement.

Une majorité forte et solide. On l'a dit, près de 60% des voix se sont portées sur notre liste « Générations Allauch ». Ce résultat, fort et sans ambiguïté nous donne un bel élan pour mettre en œuvre nos engagements ces six prochaines années.

Comme je l’ai souvent répété, nous sommes là pour ouvrir une nouvelle page sans pour autant tirer un trait sur le passé.

Si nous nous sommes engagés pour Allauch, c’est pour apporter une nouvelle vision mais c’est aussi pour préserver ce qui s’est fait de mieux ces dernières décennies.

En cette journée spéciale, j’ai forcément une pensée pour mon prédécesseur, Roland Povinelli, qui nous a quitté le 11 mai dernier.

S’il a pu arriver de nous opposer en Conseil municipal, je n’ai jamais oublié ce qu’il a fait pour notre commune à laquelle il avait voué son existence. Dès 1975, il s’était employé à moderniser Allauch sans jamais omettre d’en conserver ses traditions et son caractère provençal.

Il a su rassembler pendant plusieurs décennies une partie de ceux qui avaient à cœur de défendre notre commune. Nous aurons l’occasion de lui rendre hommage ces prochains mois.

Aussi, je tiens à remercier Hélène Abert, qui depuis quelques semaines assure un intérim qui n’avait rien d’évident, dans un contexte exceptionnel. Je la remercie pour la manière élégante et républicaine avec laquelle elle a géré cette phase de transition avec les élus de la précédente équipe municipale que je salue. J’en profite pour saluer aussi Monsieur le Conseiller départemental, Bruno Genzana, qui nous fait l'amitié d'être avec nous, ainsi que les présidents d’association, les membres des corps constitués qui sont ici présents et avec qui nous aurons à travailler sans tarder.

Aux membres de l’opposition, je voudrais dire que depuis le début de mon engagement, j’ai toujours eu à cœur d’être positif, de rassembler, de fédérer, d’apporter une énergie nouvelle en veillant à ne pas critiquer mes concurrents pour rester dans le débat d’idées. Je les invite à être dans une opposition constructive, ils auront l'occasion de s'exprimer avant la fin de ce conseil municipal, au service de notre commune. Ils auront un rôle à jouer dans l’enceinte municipale. J’y veillerai personnellement au cours de ces six prochaines années.

Notre équipe municipale  majoritaire sera elle au travail dès lundi matin.

Car le mois de juillet s'annonce particulièrement chargé. Nous nous réunirons à plusieurs reprises notamment pour voter le premier budget de cette mandature, chose qui n'a pu être faite durant la période de confinement.

Il sera chargé également car dès le 9 juillet, se déroulera la première séance de la Métropole. Allauch doit y jouer un rôle prépondérant pour mieux y défendre ses intérêts. Je m’engage d'y porter haut et fort les couleurs de notre commune.

La Mairie, c’est le premier visage de la République. C’est le lieu où flotte son drapeau et où s’inscrit sa devise : « Liberté, égalité, fraternité ».

Chacun d’entre nous est, à partir d’aujourd’hui, un représentant de notre bien commun, notre bien le plus précieux, cette République, avec ses lois et ses valeurs fondamentales.

C’est une belle et grande responsabilité qui nous attend. N’oublions jamais que nous avons été élus pour servir, et nous serons dignes de la confiance qu’ont placée en nous les Allaudiennes et les Allaudiens.


Merci à tous, et pour nous mettre au travail sans plus tarder, nous allons procéder dès maintenant à l’élection de nos 10 adjoints.

Je vous remercie.