Environnement

Risque incendie élevé : Allauch renforce son dispositif de surveillance de ses massifs forestiers jusqu’au 11 septembre

Au lendemain de la fermeture de l’ensemble des massifs des Bouches-du-Rhône par la Préfecture, le maire renforce dès aujourd’hui le dispositif de prévention et de surveillance des massifs en doublant le nombre de patrouilles sur le territoire communal jusqu’au 11 septembre prochain.

Publié le

La commune d’Allauch possède un patrimoine naturel inestimable avec plus de 4000 hectares de collines qui s’étendent sur les massifs de l’Etoile et du Garlaban. Soucieux des enjeux environnementaux, le maire d’Allauch a tenu à adapter le dispositif de surveillance afin de limiter les risques d’incendie durant cette période estivale marquée par la sécheresse et des températures particulièrement élevées. Ainsi, une 2ème patrouille de surveillance a été mise en place, en renfort, afin de sillonner nos massifs et d’assurer une présence maximale sur le terrain durant toute cette période à haut-risque.

 

Au total, ce dispositif s’appuie sur la mobilisation de 77 agents et bénévoles, qui vont se relayer ces prochaines semaines, et sur d’importants moyens matériels (7 véhicules spécialement mobilisés) articulés autour des moyens de surveillance suivants :

 

-  Les vigies : Chaque jour, les 3 vigies communales sont assurées par 4 agents du service de Protection des collines (Petite Tête Rouge et Notre-Dame des Anges) et par les bénévoles du Comité Communal Feux de Forêt (CCFF) pour la vigie du Taoumé.

-  Les patrouilles : chaque jour, un véhicule 4x4 porteur d’eau du Service Protection des Collines et plusieurs véhicules porteurs d’eau du CCFF parcourent les zones périurbaines et boisées de la commune.

-  Les points d’accueil et de sensibilisation du public : une opération de sensibilisation et de surveillance est effectuée par 8 saisonniers aux 4 principales entrées des massifs (Peynaou, Vallon de l’amandier, Vallon de la Vache, Chemin Notre-Dame des Anges) afin d’alerter les éventuels promeneurs de l’interdiction d’accès aux massifs forestiers. Quand les massifs seront réouverts, leur mission de sensibilisation, de conseil et d’information auprès de promeneurs s’articulera sur les gestes écoresponsables à respecter tout au long de l’année.

 

Au total, ce sont 9 personnes du Service de la Protection des collines, 18 vacataires sur les vigies, 20 contractuels pour la garde régionale forestière et 25 à 30 bénévoles du CCFF, 7 véhicules dont 4 porteurs d’eau qui assurent la surveillance de nos massifs.

 

Ce dispositif opérationnel sera prolongé au-delà du 11 septembre si la situation de sècheresse l’exige.

 

En raison de la mobilisation de nos pompiers depuis le début de cette période estivale à haut risque sur le front des incendies, Lionel DE CALA avait pris, avec le maire de Plan-de-Cuques Laurent SIMON, la responsabilité de reporter le feu d’artifice du 14 juillet. 

 

De plus, une opération de sensibilisation du grand public avait été menée en ouverture du Conseil municipal du 9 juillet dernier en présence du lieutenant Eric Maréchal, chef de la caserne des pompiers d’Allauch/Plan-de-Cuques.