Jumelage

Visite officielle du maire d’Armavir, ville jumelée avec Allauch

Lionel de Cala, Maire d’Allauch a reçu ce mercredi 20 avril Davit Khudatyan, maire de la ville jumelée d’Armavir, en présence notamment du prêtre de l’Eglise Armenienne de Beaumont.

Publié le

Une visite officielle pour réaffirmer leur volonté conjointe de coopérer dans le cadre des relations historiques d’amitié entre la France et l’Arménie, en lien étroit avec Monsieur le Consul général à Marseille Samvel Lalayan, Martine Chaix, adjointe aux jumelages, et Laurence Carvin, présidente de l’association AZAD (« libre » en Arménien), fondée en 1995 et ayant pour but de réunir la communauté arménienne d’Allauch, et d’une partie de ses membres.

Notre commune est intimement liée avec l’Arménie depuis la signature d’une convention de partenariat avec la commune d’Armavir le 27 septembre 2005.

Située dans la région du même nom à 48 kms de la capitale Erevan, Armavir s’étend sur plus de 850 hectares, et compte environ 40 000 habitants. Elle est située non loin du célèbre mont Ararat sur lequel s'échoua l’arche de Noé. Armavir se distingue notamment par ses produits d’artisanat et tout particulièrement par le Cognac Arménien Ararat.

À cette occasion, le Maire d’Armavir a remis à Lionel de Cala une insigne à l’effigie du Mémorial de la Bataille de Sardarapat. Cette bataille de la campagne du Caucase durant la Première Guerre mondiale livrée près de la ville de Sardarapat (aujourd’hui Armavir) du 24 au 26 mai 1918 a permis d’empêcher l’anéantissement de la nation arménienne. Le Maire d’Allauch l’a remercié chaleureusement pour ce geste.

En préambule de leur rencontre, ils se sont recueillis devant la stèle en hommage aux victimes du Génocide des Arméniens, située au Logis-Neuf, afin d’œuvrer ensemble au devoir de mémoire.

Ce travail de mémoire s’exprimera à nouveau samedi 23 avril, sur cette même place à 18h, à l’occasion de la cérémonie commémorative du Génocide Arménien.