Usine électrique

Usine électrique : une histoire qui débute en 1904

 C'est dans sa séance du 20 novembre 1904 que le Conseil Municipal d'Allauch adopta, à l'unanimité, le projet de convention liant la Commune à l'Énergie Électrique du Littoral Méditerranéen, tendant à installer une usine sur notre territoire.
Elle devait permettre l'installation d'un réseau électrique communal qui devait remplacer les antiques réverbères à pétrole.

C'est à la fin de l'été 1906 que l'usine entrera en service. L'établissement a cessé de fonctionner en 1960.

Une acquisition importante

 En 1975, Monsieur le Maire eu comme projet d'acquérir cette ancienne usine électrique. Déjà, la vocation culturelle d'Allauch s'affirme.

 En effet, le site est idéalement situé et dispose de tous les avantages nécessaires à une installation de ce type : à l'entrée du village, un grand parking facile d'accès, des bâtiments de dimensions imposantes permettant de créer un équipement culturel à dimension régionale.

L'intégration de ce patrimoine historique industriel dans le domaine public communal a nécessité beaucoup d'énergie, des heures de négociation et même le lancement d'une procédure d'expropriation au début des années 90. Mais, c'est lors de discussions amiables que les représentants de la Commune ont réussi à obtenir l'accord d'Électricité de France, afin de leur vendre cette usine à un prix très intéressant.

Un équipement à vocation culturelle

Il a d’abord accueilli Jean-Charles GIL, chorégraphe du Ballet d'Europe puis une salle d’exposition pour peintres, photographes… ainsi que la Crèche animée de Gilbert Orsini en période de Noël.

Aujourd’hui, l’ensemble du site est en phase de travaux pour devenir un véritable pôle culturel.

À travers cette opération, la commune a eu deux objectifs : sauvegarder le patrimoine d'Allauch et pérenniser son développement culturel en transformant cette ancienne friche industrielle en haut lieu de l'Art sous toutes ses formes.

 

Localiser