Le Projet DIAMS

Un projet européen pour répondre aux enjeux de la qualité de l'air sur la commune

 

Le projet DIAMS (Digital Alliance for Aix-Marseille Sustainability/Alliance numérique pour le développement durable d’Aix-Marseille), soutenu par l’Union européenne, offre l’opportunité au territoire métropolitain d’expérimenter de nouvelles façons d’appréhender la qualité de l’air tout en développant des solutions innovantes. Porté par la Métropole Aix-Marseille-Provence et Atmosud, ce projet a été déployé sur quelques communes de l’aire métropolitaine dont principalement la commune d’Allauch.

La finalité du projet DIAMS est d’inciter des changements de comportements pour améliorer la qualité de l’air et réduire l’exposition des habitants aux pollutions atmosphériques.

En ce qui concerne Allauch, la municipalité a fait le choix de de concentrer l’étude durant le premier semestre 2022 sur un public particulièrement vulnérable : les enfants.

Concrètement, ce projet s’est traduit par l’installation en juin 2021 de 5 capteurs fixes aux abords des groupes scolaires d’Allauch Centre et des Gonagues, puis, par la mise à disposition de 80 micro-capteurs mobiles auprès des enseignants volontaires, des agents de la police municipale en charge de la sécurisation des abords des écoles, du collège ou du lycée, … . Pour organiser la collecte des données auprès des partenaires, la commune a décidé de créer le challenge « SCOL’AIR ».

 

Pourquoi contribuer au challenge « SCOL’AIR »

En participant au challenge « SCOL’AIR », chaque contributeur fournit une pièce du puzzle, permettant in fine de qualifier la qualité de l’air et d’en déduire les principales sources de pollution. En effet, outre la lecture en temps réel de l’analyse des particules en suspension dans l’air (PM1, PM2.5 et PM10), les mesures permettront surtout d’alimenter une base de données qui sera ensuite interprétée par Atmosud. Ce monitoring est la pierre angulaire du projet. Il donnera la possibilité aux experts de construire un diagnostic précis de la qualité de l’air autour des établissements scolaires et de la petite enfance de la commune. Enfin, sur la base de cet état des lieux et après une large période de concertation, il sera établi un plan d’actions partagé dont l’ambition sera de préserver la santé des enfants et des allaudiens.

 

Comment contribuer au challenge « SCOL’AIR »

Consultez le guide d’utilisation

Consultez la procédure de déblocage